La destruction de l’église Saint Martin d’Escaro : 981-1947.

par Jean-Luc BOBIN

Elle aurait pu être millénaire. Mais l’exploitation massive du fer eut raison de ses vieilles pierres. Consacrée en 981, l’église Saint Martin d’Escaro fut malheureusement détruite en 1947. Fissurée, fragilisée par de profondes galeries qui l’encerclaient de toutes parts, une partie de son bâti s’était effondré quelques années plutôt. Précipitant dans sa chute une lourde cloche en bronze datée, pense-t-on, du XVI-XVIIe siècle. Grâce à la perspicacité et la prévoyance de quelques mineurs-paysans d’Escaro d’Amont, la cloche parvint néanmoins à être sauvée de la destruction et du pillage. Elle trône aujourd’hui fièrement sur son nouveau clocher reconstruit en 1954 au centre de la commune. Toujours face au Canigó.


Aujourd’hui, ce sont de disgracieux fils électriques qui la cernent. Mais grâce aux… miracles de l’informatique, nous avons décidé de rendre à l’église d’Escaro une partie son lustre originel. Faisant disparaître d’un coup de tampon magique ces pollutions visuelles qui lui gâchent la vue. Tout en émettant par la même occasion, en cette fin d’année 2019, le voeu de les voir un jour enfouies sous plusieurs mètres de terre. Juste retour des choses en somme…

Photo © Jean-Luc Bobin / Association Mémoire de la mine.