En voiture !

par Mémoire Mine

L’image, dommage, est d’assez piètre qualité. De petite dimension. Accentuant son aspect suranné à en juger par ces contours difficilement identifiables. Qui jettent, dès lors qu’on l’agrandit, comme un voile de tulle pudique sur cette scène presque irréelle surgissant de souvenirs un peu flous. De ceux dont on ne sait plus vraiment si on les a vécus. Ou qu’ils vous ont été racontés enfant.

Ce n’est pourtant pas le cas de Daniel. Qui n’a pas eu le moindre mal à situer le lieu de prise de vue. Précisions : « Cette photo a été faite devant la maison de mes parents, au-dessus de l’aire du Grall et de la maison des Gomez. L’autobus d’Escaro est de tout temps parti d’ici. Car c’était le lieu le plus adéquat pour les habitants du village d’en haut. C’est pour cette raison également que la coopé avait été construite devant chez moi. Avant René Llabour, qui faisait le transport des ouvriers mineurs, des écoliers, et des voyageurs, c’était Sébastien Nicoleau qui faisait taxi avec une Juva 4. Avant lui, Paul Grau - et d’après un témoignage d’André Margail - , un dénommé Barrière avait fait aussi office de taxi ».
Et à vous : qu’évoque-t-elle cette image sortie des limbes du passé ?
Que vous ayez, ou pas, vécu cette époque.
Faites nous part de vos ressentis. Il nous tarde de les lire.
N’est-on pas entre nous après tout ?...

Photo © Collection familiale Daniel Aspe / Association Mémoire de la mine.