Présentation.

Cet article sera celui qui apparaîtra dans le bloc "Edito" si vous le laissez activé


par Mémoire Mine

Quand on arrive à Escaro, beaucoup disent être au bout du monde. Alors on imagine pas trouver un musée aussi complet.
En effet, à l’intérieur on y trouve du matériel d’exploitation : allant de l’outil de base a ceux du géomètre en passant par les caisses d’explosifs.
Autre chose, on peut découvrir des objets et photos d’époque, marquant la vie autour des mines en ce temps là.
Ce n’est pas fini, l’extérieur est un peu plus vivant : une forge nous ouvre ses portes, une galerie témoin faite à l’identique par les anciens mineurs pour nous mettre en situation.
Pour finir, la cerise sur le gâteau qui plaira aux petits comme aux grands est la locomotive refaite entièrement et qui circule sur les rails.

L’Association « Mémoire de la mine » a été créée en 1998 à l’initiative de Dominique MARTINEZ et de Daniel ASPE. De nombreux anciens mineurs, proches de mineurs et habitants d’Escaro-Aytua ont apporté leur fructueuse collaboration à la création de l’association. Cette association a organisé plusieurs expositions temporaires de matériel minier avant la création du Musée de la mine d’Escaro en 2004.

Son objectif est essentiellement de valoriser le patrimoine minier d’Escaro-Aytua.
Pour ce faire, elle s’applique à :
- Faire vivre et animer le Musée de la mine.
- Faire découvrir les vestiges miniers in situ en proposant des circuits de randonnée thématiques : le Pla de Gante, La Vista…
- Entretenir la mémoire des hommes et des femmes qui ont vécu et travaillé à l’exploitation du minerai de fer et du spath-fluor.
- Œuvrer à l’intégration du village dans le circuit de la Route du Fer du Canigou.

L’aide apportée par la municipalité pour l’hébergement des collections et l’entretien du patrimoine est fondamentale pour le fonctionnement de l’association.