Un martinet presque opérationnel !

par Jean-Luc BOBIN

▶️ Il y a déjà plusieurs mois, nous vous avions fait état, ici même, de l’acquisition par le musée d’un magnifique martinet de forge qui nous avait été généreusement légué par Christophe Gautier, ferronnier d’art à Sahorre.

🤔

 L’été dernier, l’imposante machine qui trône aujourd’hui en extérieur, avait suscité la curiosité et l’intérêt des visiteurs, avides d’en savoir davantage sur son utilité. Car manquait alors une pièce essentielle à la compréhension de son fonctionnement : le gros billot de bois sur lequel le marteau de forge vient taper la pièce en métal à ouvrager.

⚒ Tout récemment, des bénévoles de l’association Mémoire de la mine se sont donc mis en quête d’un robuste tronc d’arbre susceptible "de faire le job". L’un d’eux, abattu pour des raisons de sécurité à la faveur de la mise en conformité de la station d’épuration de la commune d’Escaro, fut par conséquent tronçonné à cet effet.
🔩
 Voilà donc désormais notre gros marteau à bascule définitivement reconstitué. Quasiment prêt à l’emploi. Sous réserve, évidemment, de pouvoir restaurer la partie moteur. Si tel était était le cas, ce martinet de marque Durabo, conçu par l’entreprise Perrin & fils fondée en 1860 à Belleville-sur-Saône, pourrait alors retrouver une nouvelle jeunesse à la faveur d’événements ultérieurs, comme l’Aplec des mineurs ou la Nuit de la mine.
A suivre...
Excellente semaine à toutes et à tous et à bientôt à Escaro. 👋
Photo 📸 © Jean-Luc Bobin / Association Mémoire de la mine.