Carnaval chez les mineurs

par Mémoire Mine

Profitions de cette période dédiée aux réjouissances carnavalesques pour évoquer ces petites parenthèses festives pendant lesquelles les mineurs d’Escaro pouvaient, le temps d’un week-end, laisser au vestiaire les tracas quotidiens du boulot. Etait-ce à cette occasion que la photo ci-dessous a été prise ? Pas sûr ! Peut être pour une Sainte Barbe ou une Saint-Martin, fête de la commune. Mais peu importe, après tout. La date ? Les années cinquante. Le lieu ? La salle de la « Coopé ».

Mi-hilares, mi-sérieux, mi-goguenards, Claude Grau, Pierre Nogues et André Margail - les trois inséparables - fixent l’objectif, version « selfie » d’aujourd’hui. Claude Grau est affublé d’une casquette géante de Titi Parigot, Pierre Nogues de ce qui semble être un canotier de gondolier et André Margail arbore, quant à lui, une « banane » gominée à la Dick Rivers du plus bel effet.
A voir leurs sourires de séducteurs, on comprend d’autant mieux pourquoi Yolande, Henriette et Simone, ont, pour ces trois-là, littéralement « craqué »…