| |
Bandeau
Musée de la Mine d’Escaro-Aytua
.
Descriptif du site
Histoire de la mine d’Escaro-Aytua

Les derniers articles

Une "perforatrice" un peu fantaisiste !
Publié le 27 octobre 2022
par Mémoire Mine

L’avènement de la révolution industrielle au XIXe siècle a fait basculer l’exploitation des mines du Conflent dans une toute autre dimension. Beaucoup moins artisanale et nettement plus technique.

🏗 Sous la Troisième République, la mécanisation se généralise rapidement dans les concessions d’Aytua et (...)

Le gisement de fluorine du bas de Thorrent.
Publié le 3 octobre 2022
par Mémoire Mine

Le saviez-vous ?

✅ A quelques kilomètres d’Escaro, un autre gisement de fluorine fut exploité par la société Denain-Anzin. Situé sur le versant ouest de la commune de Sahorre, en contre-bas du hameau de Thorrent et à proximité de l’église Saint-Etienne, ce gite était constitué de trois amas principaux (...)

Plus d’un sciècle d’instruction des scolaires à Escaro.
Publié le 28 septembre 2022
par Mémoire Mine

🧐 Oscar Robles, l’un des adhérents de l’association Mémoire de la mine, compile depuis plusieurs années des données techniques et historiques ayant non seulement trait à l’activité minière d’Escaro-Aytua, mais aussi, plus largement, à tout ce qui touche à la vie économique et sociale du village. En (...)

Quand les enfants travaillaient à la mine .....
Publié le 31 août 2022
par Mémoire Mine

⚒ Le travail des enfants dans les mines était très répandu au XIXe siècle. Car leur habileté et leur petite taille leur permettait de se glisser dans les galeries les plus exiguës. Dès l’âge de 8 ou 9 ans, beaucoup d’entre eux faisaient ainsi partie intégrante des équipes d’adultes. Moins bien payés, ils (...)

La démolition du hameau d’Escaro d’Amont .....
Publié le 21 août 2022
par Mémoire Mine

Ce fut l’un des épisodes les plus douloureux qu’eurent à endurer les familles de mineurs d’Escaro. Un traumatisme qui restera à tout jamais marqué dans les mémoires.

Le 27 novembre 1973, pelleteuses et bulldozers réduisirent à l’état de gravats une demi-douzaine de maisons du hameau d’Escaro d’Amont, (...)